Comment changer d'hébergeur web

Comment changer votre hébergeur Web ?

Mis à jours 26 octobre 2020

Vous n’êtes pas le seul ! Chaque jours, des milliers de personnes changent leurs hébergeurs web pour diverses raisons. Certains sont tout simplement insatisfaits de la du service ou de la performance des serveurs. D’autres trouvent la même qualité de service à un prix inférieur ou avec des conditions de paiement plus avantageuses.

Si vous vous trouvez dans cette situation, il serait intéressant de chercher une meilleure société d’hébergement Web. Cependant, le transfert de votre site Web peut sembler une tâche compliquée.

Ce guide vous en apprendra davantage sur la terminologie, les problèmes et les procédures, avec des instructions étape par étape, afin que vous puissiez héberger votre site chez votre nouvel hébergeur sans tracas

Le transfert de votre site Web vers un autre serveur peut être effectué en cinq étapes.

Étape 1. Trouvez un nouvel hébergeur web

Trouvez un nouvel hébergeur

Prenez le temps de parcourir les hébergeurs Web disponibles avant de sélectionner un nouveau service.

Renseignez-vous sur les avis en ligne et les commentaires des clients. Jetez un coup d’œil sur les types d’offres que les autres hébergeurs proposent, leurs systèmes de tarification, configurations de serveur, CDN, etc.

Une fois que vous aurez trouvé un nouveau fournisseur qui vous parait approprié, dites-vous qu’à un moment, vous pourriez également décider de quitter ce service d’hébergement.

Pour cette raison, il est recommandé d’enregistrer votre nom de domaine auprès d’un fournisseur tiers. De cette manière, chaque fois que vous changez d’hébergeur, vous verrez que votre domaine ne sera pas affecté.

Que pensez-vous d’une migration gratuite ?

Et si je vous dirai qu’il existe des hébergeur web qui sont prêts à prendre en charge la migration de votre site au complet et GRATUITEMENT ?

Hé oui ! Ils existent et en voici quelques exemples :

1. GreenGeeks

Un hébergeur vert, GreenGeeks vous offre un plan d’hébergement riche en options à un prix pas cher. Pour seulement 2.95$ vous aurez un espace disque et un trafic illimités. Voici maintenant les étapes à suivre pour procéder au transfert de votre site depuis un autre hébergeur

  1. Connectez-vous à GreenGeeks. Dans le panneau de gauche, accédez à Support et cliquez sur Demande de migration de site.
Accédez à « Support » et cliquez sur « Demande de migration de site».
  1. Sélectionnez le service d’hébergement dont vous souhaitez demander la migration.
Sélectionnez le service d'hébergement
  1. Pour transférer les fichiers et les e-mails de votre site Web depuis votre hébergeur actuel, GreenGeeks aura besoin des informations de connexion au compte:
  • Fournisseur d’hébergement précédent
  • URL du panneau de configuration
  • Type de panneau de contrôle
  • Accès FTP
  • Panneau de configuration / Nom d’utilisateur FTP
  • Panneau de configuration / mot de passe FTP
  • Instructions supplémentaires
  1. Lorsque vous avez rempli tous les champs, cliquez sur le bouton Soumettre.

2. SiteGround

Il s’agit d’un hébergeur de réputation mondiale. Il héberge plusieurs centaines de milliers de clients satisfaits. Le package d’entrée coute 3.95 Euros/mois. Voici maintenant comment procéder pour déménager votre site à partir d’un autre serveur.

Vous pouvez demander un transfert de site à l’aide de l’Assistant de configuration de compte.

  1. Dans la fenêtre contextuelle, sélectionnez simplement l’otpion Transférer un site Web et cliquez sur Confirmer.
sélectionnez simplement l'otpion Transférer un site Web et cliquez sur Confirmer.
  1. Une autre façon de demander un transfert est d’aller dans votre espace utilisateur → Support → Demander de l’aide à notre équipe

Une fois que vous voyez la liste des rubriques d’assistance, cliquez sur Transférer le site Web.

cliquez sur Transférer le site Web.

Si vous voulez faire le changement vous même ou que l’hébergeur ne l’offre pas gratuitement, passez à l’étape 2

Étape 2. Localisez et téléchargez votre site Web

L’étape suivante consiste à trouver où votre ancien hébergeur a stocké votre site Web. 

De plus, si votre site utilise des bases de données comme MySQL, vous devriez faire des sauvegardes.

Une fois que vous aurez trouvé les fichiers, téléchargez-les sur votre bureau afin d’être prêt à les transférer à votre prochain hébergeur.

Voici comment le faire à partir de cPanel:

Cliquer sur Sauvegarde
Cliquer sur Sauvegarde

Vous aurez le choix entre faire un sauvegarde complète de votre site ou une sauvegarde partielle. La première crée une archive regroupant l’ensemble des fichiers de votre site Web et sa configuration. La deuxième comporte uniquement le répertoire de base.

Étape 3. Exportez la base de données de votre site Web

Comme mentionné précédemment, si votre site Web utilise des bases de données supplémentaires à des fins telles que le stockage des données des visiteurs ou la gestion des formulaires, vous devrez les obtenir et les exporter.

Le processus peut varier en fonction de la base de données, il est donc préférable de régler ces détails avec votre ancien hébergeur. 

Si vous utilisez cPanel, il suffit simplement de télécharger la base de données dans sont intégrité en cliquant sur le nom de votre BDD

L’autre option est d’exporter votre BDD à partir de l’utilitaire phpMyAdmin.

Cliquer sur l’icône phpMyAdmin

Ne laissez pas les noms, fichiers et bases de données étranges vous décourager. En effet, même si vous ne comprenez pas tout, vous devriez quand même pouvoir tout faire par vous-même.

  1. Sélectionnez une base de données.
  2. Au milieu du menu, vous trouverez l’onglet « exporter ». Cliquez dessus.
  3. Choisissez l’option « Rapide – afficher uniquement les options minimales». Pour utiliser des options personnalisées, vous devrez connaître une ou deux choses à propos de MySQL. Ne choisissez cette option que si vous savez ce que vous faites. Sinon, l’option rapide fera l’affaire.
  4. S’il n’est pas déjà affiché, choisissez le format « SQL » comme format pour l’exportation.
  5. Cliquez sur le bouton « Go » pour démarrer l’exportation.
3 étapes pour exporter votre BDD avec phpMyAdmin
Suivez les étapes pour exporter votre BDD avec phpMyAdmin

Choisissez où stocker le fichier si cela vous est demandé (vous en aurez besoin plus tard, choisissez donc un endroit dont vous vous souviendrez : bureau ou dossier personnalisé par exemple). 

C’était rapide, n’est-ce pas ? Votre base de données est maintenant prête à être importée vers un nouvel hébergeur.

Étape 4. Téléchargez votre site Web et importez votre base de données

Tout comme pour l’exportation, vous devrez régler les détails avec votre hébergeur . 

Si vous avez exporté votre base de données vers un SQL, puis via phpMyAdmin, vous pouvez utiliser MySQL pour importer votre site Web dans votre nouveau compte d’hébergement. Quels que soient les outils utilisés, c’est une tâche assez simple. C’est généralement quelque chose que les hébergeurs font d’eux-mêmes.

Lorsque vous utilisez un site Web statique (que les gens n’utilisent généralement que lorsqu’ils ont une simple page de destination pour présenter leur entreprise), tout configurer sur un nouvel hébergeur demeure aussi simple que de télécharger des fichiers !

Dans l’une des étapes précédentes, nous vous avons dit que vous devriez télécharger tous les fichiers à partir de votre ancien hébergeur. Dans ce cas, il vous suffit de télécharger ces fichiers dans le dossier public_html de votre nouveau compte, et voilà le tour est joué !

Vous pouvez choisir l’une des deux options simples pour télécharger les nouveaux fichiers.

1. Téléchargement via cPanel

Si vous cherchez un moyen de le faire rapidement et que vous souhaitez simplement en finir, vous pouvez utiliser soit la fonction de restauration des sauvegardes ou encore le gestionnaire de fichiers dans cPanel.

La plus rapide est la première option. Il vous suffit simplement de charger l’archive de sauvegarde et le tour est joué

Il est aussi possible de le faire manuellement:

  1. Connectez-vous à votre compte cPanel.
  2. Sélectionnez Gestionnaire de fichiers.
  3. Double-cliquez sur public_html pour l’ouvrir.
  4. Transférez tous les fichiers que vous avez précédemment téléchargés dans ce dossier.

2. Téléchargement via FTP

Habituellement, les gestionnaires de fichiers sont utilisés pour télécharger ou modifier un seul des fichiers. C’est notamment le cas lorsque vous ne pouvez pas vous permettre de configurer des clients FTP pour une raison quelconque. 

Par exemple, vous pourrez l’utiliser lorsque vous souhaitez modifier quelque chose qui ne pouvait tout simplement pas attendre que vous rentriez chez vous sur votre site web à partir d’un ordinateur public.

Mais ce que nous vous suggérons généralement, c’est d’utiliser un client FTP. 

Vous pouvez installer rapidement FileZilla, qui est gratuit et couramment utilisé par les blogueurs du monde entier. Vous connectez au serveur en utilisant les informations de connexion que vous avez reçues après votre inscription au nouvel hébergeur. Vous aurez besoin du nom du serveur FTP, de votre nom d’utilisateur et de votre mot de passe.

Une fois connecté, vous devriez pouvoir voir votre partie du serveur contenant tous les dossiers. Ça devrait ressembler à un dossier sur votre ordinateur. Ça ne sera donc pas difficile de trouver le dossier public_html.

Maintenant, localisez simplement les fichiers précédemment téléchargés et faites-les glisser dans le dossier. 

transfert de fichiers en utilisant FileZilla

En fonction de la taille des fichiers et de la vitesse de votre connexion Internet, le transfert peut prendre jusqu’à plusieurs minutes. FileZilla vous informera une fois que tout sera terminé, afin que vous puissiez naviguer vers votre domaine à partir du navigateur pour voir le site de nouveau en action.

3. Importer votre Base de données

Si vous utilisez un site Web personnalisé ou l’un des CMS populaires (WordPress par exemple), cela signifie que vous disposez également de la base de données.  Vous devez donc la transférer avec les fichiers.

Tout comme vous avez exporté la base de données, vous pouvez en importer soit à partir de l’utilitaire de restauration automatique ou encore manuellement via PhpMyAdmin.

La façon la plus rapide est la première option.

restauration automatique de la base de données

Si vous choisissez de passer par phpMyAdmin, suivez ces étapes:

  1. Cliquez sur l’icône phpMyAdmin pour ouvrir l’interface.
  2. Trouvez l’onglet / bouton « Importer » au centre du menu.
  3. Appuyer sur le bouton « Parcourir », trouvez la base de données que vous aviez précédemment exportée. Assurez-vous de l’avoir « unzippé ».
  4. Appuyez sur le bouton « Go » et attendez quelques minutes.
importer BDD à partir de phpMyadmin

Si tout a correctement été effectué, vous devriez voir un message tel que celui-ci : 

L’importation s’est terminée avec succès, X requêtes exécutées.

Utilisez-vous un système de gestion de contenu comme WordPress ?

Si vous utilisez un système de gestion de contenu comme WordPress, Blogger ou Joomla, vous pouvez tout rendre beaucoup plus facile avec leurs options de migration native.

Par exemple, si vous migrez un site WordPress vers un nouvel hébergement, vous pouvez tout faire avec leurs options d’importation et d’exportation. Celles-ci vous permettront de transférer l’intégralité du site en quelques clics. 

Étape 5. Testez votre site Web

Une fois le transfert terminé et les bases de données importées, vous pouvez tester votre site Web. La meilleure façon d’y procéder consiste à utiliser une URL temporaire. Cela vous permet d’accéder à votre site Web même lorsque votre nom de domaine ne pointe pas vers le nouveau serveur.

Pour trouver votre URL temporaire, connectez-vous à votre panneau de gestion de compte. 

Ensuite, cliquez sur « Détails techniques du compte ». Une fois que vous y êtes, il devrait y avoir une section intitulée « Temp. URL » (avec votre URL temporaire affichée à côté). Il vous suffit de visiter cette URL et de consulter votre site Web.

Une URL temporaire ressemble à ceci : http: // ipaddress / ~ utilisateur

Remplacez «ipaddress» par l’adresse IP de votre serveur. Le nom d’utilisateur doit être le même que celui que vous utilisez pour vous connecter à votre compte cPanel. 

BON À SAVOIR : n’oubliez pas le «~» qui le précède.

Comment trouver l’adresse IP de votre serveur ? Connectez-vous à votre cPanel une fois de plus. Trouvez l’onglet « Statistiques » et cliquez sur le bouton « Afficher les statistiques » qui révélera des informations supplémentaires, y compris l’adresse IP de votre compte d’hébergement partagé.

Vous pourrez désormais tester votre site Web sur une URL temporaire jusqu’à ce que vous configuriez les serveurs de noms pour pointer vers votre ancien domaine.

Si votre site ressemble et fonctionne tel que prévu, alors tant mieux ! Cependant, soyez prêt à apporter quelques modifications et changements mineurs si quelque chose ne va pas.

Ce qu’il faut garder en tête

Une fois que le processus de transfert est terminé et que vous avez testé le site Web, vous devez effectuer un certain nombre de choses pour terminer la transition. 

Gardez à l’esprit que ce sont des étapes nécessaires pour vous assurer que vos anciens visiteurs continuent de visiter votre site Web. De plus, cela vous servira pour être certain que votre site fonctionne comme prévu. Commençons donc.

1. Informez les utilisateurs que vous déplacerez votre site Web

Lorsque vous déplacez votre site Web, le temps d’arrêt doit être aussi court que possible. C’est idéal si les utilisateurs ne remarquent pas que le site ne fonctionne pas. Cependant, vous devriez donner une sorte de préavis quelques jours à l’avance, à la fois sur votre site Web et sur vos profils de réseaux sociaux.

Vous devez également voir que le message est visible pendant les temps d’arrêt, afin que vos utilisateurs sachent que le site sera sauvegardé en temps opportun.

2. Changer le DNS

Il s’agit d’un détail mineur mais très important qui peut être facilement ignoré. 

Une fois que vous aurez transféré votre site Web, vous devez basculer votre enregistrement DNS vers le nouveau serveur sur lequel votre site est enregistré.

C’est très important car un enregistrement DNS est comme une carte (ou un guide d’instructions) qui garantit que vos visiteurs arrivent sur la bonne page.

Si vous négligez cette étape, les utilisateurs seront redirigés vers une page d’erreur. Vous devez obtenir un nouveau DNS auprès de votre nouveau fournisseur d’hébergement et remplacer l’ancien.

Une fois que vous avez demandé le déplacement de vos enregistrements DNS, le basculement devrait prendre quelques heures, voire une journée dans certains cas. En d’autres termes, si vos visiteurs se plaignent de ne pas trouver votre site Web, assurez-vous d’avoir mis à jour votre nouveau DNS.

3. Surveillez la disponibilité du site

une fois le DNS est bien configuré, vous êtes alors quasiment à la fin du transfert. Vous devriez surveiller la disponibilité de votre serveur avec diligence au cours des deux prochains jours pour vous assurer que tout fonctionne correctement.

Il est essentiel de ne pas baisser la garde et d’être attentif s’il y a des problèmes. Bien sûr, la surveillance de la disponibilité de votre site Web ne signifie pas que vous devez visiter votre site Web toutes les 5 minutes. Cependant, cela signifie que vous devrez utiliser des outils et des applications pour vous aider dans la tâche.

Pingdom, Uptime Robot et Monitor Us sont des outils utiles sur lesquels vous pouvez compter. Quel que soit l’outil que vous choisissez, vous devez les calibrer pour surveiller les éléments suivants : Ping, HTTP, serveur DNS et port TCP.

4. Soyez à l’affût des liens cassés et des différentes structures de sites

Une chose que vous devez obligatoirement savoir lorsque vous changez de serveur est la perte possible ou le mauvais placement d’actifs (les graphiques par exemple). 

Le changement de l’environnement d’hébergement peut provoquer cela, et il n’est pas improbable que vous faisiez face à des erreurs 404. Alors, soyez simplement à l’affût et surveillez vos journaux 404 afin de voir s’il y a des liens rompus ou des actifs qui ne fonctionnent pas.

Lorsque vous les trouverez, une réparation ou un remplacement rapide peut être nécessaire et vous serez prêt à partir !

Une autre façon de résoudre ce problème consiste à rediriger d’une page 404 vers une autre page qui fonctionne déjà. Ce n’est pas une solution au problème, bien entendu. C’est simplement une alternative à l’affichage d’une page 404.

Cela fonctionne pour les pages et les répertoires, de sorte que vos utilisateurs auront toujours du contenu à consulter, plutôt qu’une erreur 404. 

Également, vous pouvez utiliser cela à votre avantage et créer une page d’erreur 404 personnalisée, qui peut être amusante ou divertissante.

Vous pourrez notamment afficher une image drôle / un devis. De cette façon, vos visiteurs ne seront pas aussi susceptibles de s’opposer à l’atterrissage sur la page et se rabattront vers une autre appartenant à votre site web.

Voici quelques conseils qui peuvent vous aider à gérer les liens rompus et les erreurs 404. Pour les faire fonctionner, vous devrez placer le code dans le fichier .htaccess.

Voici comment vous pouvez éditer .htaccess en utilisant FTP (FileZilla) :

  1. Ouvrir FileZilla.
  2. Connectez-vous à votre serveur.
  3. Ouvrez public_html pour répertorier les fichiers de votre site Web.
  4. Sélectionnez .htaccess
  5. Faites un clic droit dessus et sélectionnez Afficher / Modifier ou téléchargez-le sur votre ordinateur.

Si vous ne trouvez pas le fichier .htaccess sur votre serveur, alors il y a de fortes chances qu’il n’y en ait pas ou qu’il soit simplement masqué. Pour commencer, assurez-vous que :

  • La fonction « Afficher les fichiers cachés (fichiers dot) » est sélectionnée lorsque vous vous êtes connecté au cPanel et utilisez le Gestionnaire de fichiers ;
  • Que vous avez sélectionné « Forcer l’affichage des fichiers cachés » dans le menu supérieur de FileZilla. Si vous ne trouvez toujours pas le fichier, vous devez en créer un nouveau dans votre dossier public_html en cliquant avec le bouton droit et en créant un nouveau fichier nommé « .htaccess ».

Ensuite, vous pouvez utiliser le code :

Définissez une page 404:

ErrorDocument 404 /404.html

Redirigez une page vers le nouvel emplacement :

Redirect 301 /anciennepage.html http://www.exemple.com/nouvelle.html

Redirigez un répertoire entier vers un nouvel emplacement :

redirectMatch 301 ^ / categorie /? $ Http://www.exemple.com/nouvelle-categorie/

Après avoir effectué les modifications, vous devez enregistrer le fichier et le télécharger à nouveau sur le serveur en écrasant l’ancien fichier.

5. Transférez vos email

Encore une fois, le changement de messagerie est quelque chose que les gens oublient souvent. Une fois la migration vers le nouvel hébergeur terminée, trois options de transfert de votre courrier électronique sont mises à votre disposition.

  1. Si votre e-mail est hébergé sur un bureau d’enregistrement de domaine, vous pouvez facilement le déplacer. Tout ce que vous devez faire est de modifier l’enregistrement (@) et de l’affecter à la nouvelle adresse IP de l’hébergeur (souvent situé dans le Menu Client de l’hébergeur).
  2. Si vos comptes de messagerie sont hébergés auprès d’un tiers, vous devez procéder comme suit. Débutez par vous assurer que vos enregistrements MX, ainsi que d’autres enregistrements pertinents demandés par votre fournisseur de services de messagerie, soient mis à jour dans le nouveau DNS. Étant donné que vous déplacez votre DNS vers un nouveau fournisseur, il est essentiel que vous déplaciez également ces fichiers. Bien sûr, si vous ne déplacez pas le DNS, il vous suffit de suivre l’étape 1.
  3. Enfin, si vos comptes de messagerie sont hébergés auprès du fournisseur d’hébergement précédent, vous pouvez recréer le compte de messagerie existant une fois que vous passez au nouveau fournisseur. Vous devrez également configurer votre nouvel agent de messagerie.

Conclusion

Changer de fournisseur d’hébergement Web n’est pas un gros souci. Il y a quelques problèmes qui peuvent potentiellement faire surface, mais rien qui ne peut être résolu en temps opportun.

Si vous n’êtes pas satisfait par votre service d’hébergement Web, n’hésitez pas à trouver un autre fournisseur en fonction de vos besoins. Ce guide vous aidera à travers ce processus avec le minimum de temps d’arrêt et inconvenances de tous types.

Jacques Tremblay
Suivez moi
Share via
Copy link
Powered by Social Snap