L'Infrastructure du Cloud Computing


, Mis à jour le 10 mars, 2018

L'Infrastructure du Cloud Computing

Il existe plusieurs variétés parmi les différentes solutions de cloud computing et de leurs infrastructures en fonction du fournisseur. Pourtant, en règle générale, nous pouvons esquisser quelques similitudes de base. Dans la plupart des cas, le cloud computing repose sur les points suivants:.

Les composantes du cloud computing :

  • Un système de fichiers distribués qui s'étend sur plusieurs disques durs et plusieurs machines. Il assure la redondance, une haute vitesse et la fiabilité. Les données ne sont jamais stockées en un seul endroit et quand une unité tombe en panne, sa place est prise automatiquement par une autre.

    Il est important de savoir que l'espace disque de l'utilisateur est alloué sur le système de fichiers distribué. Bien que cette technologie assure une grande fiabilité pour les fichiers de l'utilisateur, elle est plus cher qu'une solution standard sans la réplication des données.

  • Algorithme d'allocation des ressources. Le cloud computing est un environnement complexe Il s'appuie fortement sur des algorithmes qui assurent l'attribution correctes des opérations CPU, RAM et disque dur pour les utilisateurs et les processus de base.

    Il s'agit ici de la comptabilité des ressources. On distingue deux options distinctes. La première utilisation est strictement orienté vers l'endroit ou vous avez un nombre limité d'unités. Ces unités peuvent être connectés au CPU et / ou à l'utilisation de la mémoire.  Dans l'ensemble cela donne une certaine souplesse, mais il est plus coûteux à long terme.

Par exemple, vous avez un petit site avec un trafic et une utilisation des ressources faibles et constantes. Vous vous attendez rarement à des pics, par exemple une fois par mois. Dans ce cas, vous ne paierez que pour la sur-utilisation de pointe.

La seconde alternative est la capacité de pré-affectation. Dans ce cas, il ya des plans différents avec des ressources constantes prédéfinies - CPU et mémoire dédiée. Cela donne encore la souplesse de mise à niveau des ressources à la demande, mais il permet aussi le prix le plus bas pour l'utilisation accrue des ressources dans le long terme.

Définition de l’infrastructure cloud

L'infrastructure cloud fait référence aux différents composants matériels et logiciels tels que les serveurs, le stockage, un réseau et les logiciels de virtualisation. Ces dispositifs sont nécessaires pour prendre en charge les besoins informatiques d'un modèle de cloud computing.

L'infrastructure cloud comprend également une couche d'abstraction qui virtualise les ressources et les présente logiquement aux utilisateurs via des interfaces de programme d'application et des interfaces de ligne de commande ou des interfaces graphiques activées par l'API.

Dans le cloud computing, ces ressources virtualisées sont hébergées par un fournisseur de services ou un service informatique et sont fournies aux utilisateurs via un réseau ou Internet. Ces ressources incluent les machines virtuelles et les composants, tels que les serveurs, la mémoire, les commutateurs réseau, les pare-feu, les équilibreurs de charge et le stockage.

Quels sont les composants d'infrastructure cloud ?

Dans une architecture de cloud computing, l'infrastructure du cloud fait référence aux composants back-end qui sont les éléments matériels présents dans la plupart des centres de données d'entreprise. Il s'agit notamment de serveurs multi-socket, de serveurs multicœurs, de stockage persistant et d'équipements de réseau local, tels que des commutateurs et des routeurs, mais à une échelle beaucoup plus grande.

Les principaux hébergeurs de cloud public, tels que Amazon Web Services (AWS) ou Google Cloud Platform, proposent des services basés sur des serveurs mutualisés partagés. Ce modèle nécessite une capacité de calcul massive pour gérer à la fois les changements imprévisibles dans la demande des utilisateurs et pour équilibrer de manière optimale la demande sur un nombre inférieur de serveurs. Par conséquent, l'infrastructure cloud consiste généralement en des systèmes haute densité avec une alimentation partagée.

infrstructure cloud

En plus, contrairement à la plupart des infrastructures de centre de données traditionnelles, l'infrastructure cloud utilise généralement un stockage connecté localement, à la fois des disques SSD et des disques durs HDD, au lieu de baies de disques partagées sur un réseau de stockage. Les disques de chaque système sont regroupés à l'aide d'un système de fichiers distribué conçu pour un scénario de stockage particulier, tel qu'un objet, un BigData ou un bloc.

Le découplage du contrôle du stockage et la gestion de l'implémentation physique via un système de fichiers distribué simplifiera l’évolutivité. Il permet également aux hébergeurs de cloud de faire correspondre la capacité aux charges de travail des utilisateurs en ajoutant de manière incrémentielle des nœuds de calcul avec le nombre et le type de disques locaux requis, plutôt qu'en grandes quantités via un grand châssis de stockage.

La différence entre l’architecture du cloud public, du cloud privé et celui hybride

L'infrastructure cloud est présente dans chacun des trois principaux modèles de déploiement de l'informatique en cloud: cloud privé, cloud public et cloud hybride. Dans un cloud privé, une organisation possède généralement les composants d'infrastructure de cloud et les héberge dans son propre centre de données. Dans un modèle de cloud public, les composants de l'infrastructure de cloud appartiennent à un fournisseur de cloud public tiers. Un cloud hybride consiste en un mélange des deux modèles.

Infrastructure cloud en tant que service

Alors que l'infrastructure cloud est le composant matériel et logiciel requis pour le cloud computing, l'infrastructure en tant que service (IaaS) est un modèle de cloud qui permet aux entreprises de louer ces composants d'infrastructure informatique (calcul, stockage et réseau) via Internet à partir d’un hébergeur de cloud public. Ce modèle de service cloud public est souvent appelé IaaS.

Le modèle IaaS élimine les coûts d'investissement initiaux associés à l'infrastructure sur le site et suit plutôt un modèle de consommation basé sur l'utilisation. Dans ce modèle de paiement à l'utilisation, les utilisateurs ne paient que les services d'infrastructure consommés, généralement sur une base horaire, hebdomadaire ou mensuelle.

Les fournisseurs de services cloud calculent généralement le prix IaaS sur une base mesurée, avec des tarifs correspondant à l'utilisation à un niveau de performance donné. Pour les serveurs virtuels, cela signifie des prix différents pour différentes tailles de serveurs, généralement mesurés comme un incrément d'une taille de CPU virtuelle standard et de la mémoire correspondante. Pour le stockage, la tarification est généralement basée sur le type de service de stockage, tel que l'objet ou le bloc, le niveau de performance (SSD ou HDD) et la disponibilité (emplacement de stockage unique ou réplication sur plusieurs régions géographiques). La capacité est mesurée par utilisation par unité de temps - généralement par mois.

Les hébergeurs IaaS offrent également des remises pour une utilisation soutenue ou l'utilisation d'un niveau constant de capacité de calcul pour une durée donnée, ou une capacité réservée, où les utilisateurs peuvent prépayer pour un niveau garanti de capacité pour un mois, une année ou plusieurs années.

Les fournisseurs IaaS incluent AWS, Google, Microsoft Azure et IBM.

 

Si vous cherchez un bon hébergeur Cloud, nous vous recommandons frotement de choisir Infomaniak

Visiter Infomaniak


comments powered by Disqus




Les avis des clients

Avis des utilisateurs


Faites entendre votre voix. Passez en revue votre fournisseur d'hébergement Web - bon ou mauvais.


Hébergement complet et performant géré par une équipe de professionnels très aimables et efficaces.

Stéphane à propos Infomaniak Suisse

Montrer une autre revue
Lire les avis Infomaniak Suisse



Plans d'hébergement




Les plans d'hébergement de 60 sociétés d'hébergement partout dans le monde


Meilleur hébergeurs web

# hébergeur web prix action

1

Infomaniak France

6.75 EURO

Ajouter un Avis
Visiter

2

Hostpapa France

2.95 EURO

Ajouter un Avis
Visiter

3

Greengeeks

4.95 USD

Ajouter un Avis
Visiter

4

Siteground

6.95 USD

Ajouter un Avis
Visiter

5

Planethoster France

5.99 EURO

Ajouter un Avis
Visiter

6

Ex2hosting

3.99 EURO

Ajouter un Avis
Visiter

7

Bluehost

6.95 USD

Ajouter un Avis
Visiter






Hébergeurs par avis de clients

Ex2hosting
180 avis des clients
1and1 France
74 avis des clients
Hostpapa France
68 avis des clients
Infomaniak France
50 avis des clients
Rapidenet
50 avis des clients
Ajouter un avis Tous les profils


Hébergeurs par fidélité de clients

Ex2hosting
175 / 180 recommandé
Infomaniak France
50 / 50 recommandé
Rapidenet
49 / 50 recommandé
Hostpapa France
39 / 68 recommandé
Infomaniak Suisse
36 / 36 recommandé
Évaluer hébergeur Tous les profils


Question de la Semaine


Le plus important critère de votre hébergeur



Contacter l'éditeur

Posez votre question