Guide pour une meilleure optimisation SEO mobile


, Mis à jour le 30 mai, 2015

Guide pour une meilleure optimisation SEO mobile

Au court du dernier SMX Advanced, une table ronde a eu lieu ayant comme sujet: les dernières techniques SEO. Maile Ohye de Google parlé des meilleures pratiques SEO pour la mise en œuvre technique des sites mobiles. Ces pratiques sont basés principalement sur la façon dont Google explore, indexe, et classe le contenu mobile et le présente par la suite aux internautes utilisant des appareils mobiles.

Maile a également parlé de la récente annonce de Google que l'expérience utilisateur mobile est désormais considéré comme un facteur important dans la façon dont Google classe les résultats pour les utilisateurs des smartphones.

Voici plus de détails à ce sujet, ainsi que des ressources sur la meilleure façon d'améliorer l’architecture de votre site mobile afin d’augmenter votre visibilité sur les résultats de recherche mobile et rendre les visiteurs de votre site qui utilisent des appareils mobiles heureux.

Responsive design, contenu dynamique, ou URLs Mobile?

Si vous concevez la version mobile de votre site à partir de zéro, il faut commencer par vous poser cette question : quelle technique utilisé : responsive design, contenu dynamique ou des urls mobile uniques. Si vous avez déjà une expérience dans le développement de site mobile, alors vous pouvez simplement sauter à la section qui s'applique à votre site. Les trois options fonctionnent bien tant pour les utilisateurs que pour Google. Il faut savoir utiliser la meilleure technique en fonction de votre infrastructure, du contenu de même que les visiteurs de votre site mobile.

Implementation

URLs

Contenu


Responsive design


Un URL pour la version Pc et mobile du site web


La page sert essentiellement le même contenu à tous les utilisateurs, mais détecte la taille de l'appareil et de l'écran et adapte la mise en page en conséquence. Comme la taille de l'écran est plus petit, la page peut afficher moins d'images, moins de texte, ou affiche une navigation simplifiée.


Contenu dynamique


Un URL pour la version Pc et mobile du site internet


La page sert un contenu différent aux utilisateurs d'appareils différents.


URLs Mobile


URL différentes pour ordinateur de bureau et mobiles


L'expérience mobile et du bureau pourrait être complètement différent.

 

Responsive Design

L’utilisation de la technique du Responsive design (conception adaptée) qui détecte l'appareil et ajuste en conséquence la mise en page peut être un excellent choix. Vous n'avez qu'une seule URL et la mise en page s'adaptera pour tout les types d'appareils mobiles. Cela fonctionne très bien pour les smartphones, tablettes, ordinateurs portables, des écrans super larges, et le tableau de bord de votre voiture. Les moteurs de recherche explore efficacement les pages parce qu’ils n’auront qu’une page à indexer et classer. Les utilisateurs n'ont pas n’auront pas  à subir les redirections inutiles vers la version mobile de chaque page.

Les utilisateurs adorent ça, Google adore ça, tout le monde est heureux.

Google recommande de ne pas bloquer l'exploration des ressources telles que les fichiers CSS et JavaScript. Google en a pour être en mesure de construire les éléments de la page responsive (rendre ces ressources accessible est également quelque chose que Google recommandent en général.)

Un désavantage possible de cette technique est temps de chargement. Assurez-vous que la page est rapide à télécharger sur les appareils mobiles et que vous ne chargez pas un tas de contenu lourd (comme les vidéos et les annonces qui risquent de ne pas s’afficher aux utilisateurs mobiles de toute façon) ce qui entrave l'expérience mobile. Si vous trouvez que c'est un problème avec le contenu de votre site, vous pourriez envisager de contenu dynamique.

Contenu dynamique

Avec cette configuration, le serveur détecte le périphérique avant de retourner le contenu et sert la réponse sur une seule URL (comme ci-dessus avec conception adaptée). La différence est que le contenu qui est chargé sur URL peut être totalement différent selon le type d'appareil.

C'est une bonne option si vous pensez que le chargement du contenu complet de la version de PC ralentirait l’affichage de la page mobiles. Cette technique peut être plus compliquée à mettre en place.

Afin de bien mettre en place cette technique, assurer vous d’utiliser le Pour cette mise en œuvre, assurer que vous utilisez le Vary: en-tête de réponse HTTP User-Agent puisque vous servez un contenu différent dans différentes instances. (Notez que certaines CDN comme Akamai, ne peuvent pas mettre en cache les pages qui utilisent ce type de connecteur. Google vous recommande de toujours utiliser et vous pouvez configurer Akamai d'ignorer l'en-tête).puisque vous servez un contenu différent dans différentes instances. (Notez que certaines CDN comme Akamai, ne peuvent pas mettre en cache les pages qui utilisent ce connecteur. Google vous recommande de toujours l’utiliser et vous pouvez configurer Akamai afin d'ignorer l'en-tête).

URLs mobile

Les meilleures pratiques mobiles pour le Web consistaient au départ à développer des pages mobiles distincts (généralement héberger dans un sous domaine de ce genre : m. siteweb.com), souvent codés en particulier pour les appareils mobiles (XHTML mobile profile/WAP 2.0,WML/WAP 1.2, ou cHTML (iMode).

Google index ces pages Web mobile et les stocke afin de les servir aux utilisateurs de téléphones. Mais si votre site comporte des URLs mobile spécifiques, il est peu probable que ces pages utilisent une de ces balises. C'est probablement juste une page que vous avez construit différemment pour mieux être utilisé sur un écran plus petit.

Étant donné que Google voit des URL différentes comme étant différentes pages, vous pouvez faire plusieurs choses pour s'assurer que Google comprend la relation entre la version pc de votre site et les pages mobiles de sorte que votre site est autant visible pour les utilisateurs mobiles que ceux d’ordinateur de bureau.

Google recherche les utilisateurs de bureau et smartphone à partir d'un seul indice, et dans le cas où il existe à la fois une version pc et une autre mobile, Google les groupe ensemble puis sert la version appropriée.

Cette technique reste encore un excellent choix, malgré les nouvelles options disponibles. Vous aurez plu de contrôle sur les différents aspects de technique et aussi longtemps que vous suivez les conseils ci-dessous, cela fonctionne bien tant pour les utilisateurs que les moteurs de recherche.

En particulier, si le contenu que vous servez aux utilisateurs mobiles est significativement différent de ce que vous servez aux utilisateurs de bureau, cette option fait beaucoup de sens.

URL mobile et le mappage de redirection

La première et la meilleure chose que vous pouvez faire pour les moteurs de recherche ainsi que les utilisateurs est de s'assurer que vos deux pages mobiles et de bureau redirigent de manière appropriée. Les user-agents Mobiles qui accèdent aux pages de bureau devraient être redirigés vers les versions mobiles et les user-agents de bureau qui accèdent aux pages mobiles devraient être redirigés vers les versions de bureau. Cela semble si simple. Mais de nombreux sites ne le font pas.

Si le site ne redirige pas vers la version de bureau, vous voyez la page mobile, qui est non seulement pas beau à voir mais ne vous permet pas de rentabiliser votre site à travers les annonces.

Voir une page mobile du site ABC news comment elle apparait sur un ordinateur de bureau:

 affichage de site mobile sur pc bureau

Et voici le même article sur l'URL bureau. Tellement plus convivial! Annonces affichées!

 affichage de site sur bureau pc

 

C'est déjà bien assez mauvais de ne pas rediriger en fonction du type d'appareil, mais vous savez ce que c’est encore pire? La redirection des utilisateurs mobiles à la page d'accueil de façon automatique. Si vous ne disposez pas d'une page mobile spécifique au type d’appareil de l’utilisateur, il vaut mieux le rediriger vers une version mobile autre plutôt que de le rediriger vers la page d’accueil du site qui risque d’être hors contexte.

Mais quoi faire si vous avez une page mobile sans avoir d'équivalent pour l’ordinateur de bureau? Comme c’est le cas avec la page ordinateur de bureau avec aucune version mobile,  rediriger tout le monde vers la version mobile.

Google recommande de rediriger les utilisateurs de tablettes à la version ordinateur de bureau, plutôt que du mobile. En se basant sur leur base de données Google dit que c'est ce que utilisations préfèrent.

Assurez vous de ne pas bloquez l’accès aux pages mobiles à partir robots.txt. Cela risque d’empêcher Google d’indexer et cartographier tant les pages mobiles que ceux du pc en tant qu’un seul groupe.

URLs mobile et l’ajout du Meta Data

Comme je l'ai mentionné plus tôt, Google utilise un indice unique pour la diffusion de contenu pour les utilisateurs mobiles et de bureau, mais rassemble les pages du bureau et les pages mobiles ensemble et sert la version appropriée. En plus de faire des redirections entre eux, vous pouvez ajouter des meta data (méta-données) pour envoyer des signaux à Google afin de rendre le mappage plus claire et plus efficace.

Rel=canonical

Utilisez la valeur de la version pc bureau pour les 2 versions : mobiles et pc. Cela renforce l'indexation et le classement des signaux (comme des liens externes) et d'éviter toute risque de duplication du contenu.

< link rel="canonical" href="http://www.exemple.com/version-ordinateur-bureau/ma-page-internet/"/>

Rel=alternate media

Cet attribut vous permet de mapper les URL bureau et mobile. Utilisez cet attribut sur la page de bureau pour spécifier la version mobile. (Vous n'avez pas a ajouter cet attribut sur la version mobile pour spécifier la version de bureau.)

< link rel=”alternate” media=”only screen and (max-width: 640px)” href=”http://m.exemple.com/ma-page-internet /”/>”

Rel=next/prev

Si le site comprend un contenu paginé, il est préférable également d’inclure l'attribut rel=next et rel=prev. Cependant, gardez à l'esprit que si le nombre des articles énumérés par page est différent entre la version mobile et du bureau, vous ne pouvez pas utiliser Rel=alternate media afin de regrouper les pages correspondantes ensemble puisque le contenu n’est pas le même.

Vary: User-Agent HTTP Header

Que le site rediriges en fonction du type d'appareil ou montre simplement un contenu différent (diffusion dynamique), il faut configurer le serveur pour retourner le Vary: User-Agent "en-tête de réponse HTTP (voir plus sur ce ci-dessus dans la section de la diffusion dynamique).

Classements et appareils mobiles

Quand quelqu'un fait une recherche en utilisant Google à partir d'un smartphone, sa recherche s’effectue à partir du même index que celui à partir d'un ordinateur de bureau. Parce que Google groupe les pages mobiles et de bureau ensemble. Voici  ce qui se passe dans les résultats:

  • Les chercheurs voient la version de bureau de l'URL indiquée
  • Lorsque l'internaute clique, Google charge la version mobile et non la version de bureau (ce qui améliore l'expérience utilisateur, car la page se charge plus rapidement).


Il existe différents signaux qui détermine le classement des sites dans les résultats de recherche. Parmi ces signaux on site : le type de requête, l'emplacement du chercheur, le type de l'appareil mobile utilisé par le chercheur). Ce n‘est absolument évident de savoir avec exactitudes les différents paramètres et signaux utilisés par Google pour le classement des sites.

Tout problèmes qui risquent d’affecter l’expérience de l’utilisateur mobile peuvent nuire au bon classement dans les résultats de recherche mobile mais pas ceux du bureau.

Les pages uniquement mobile

Puisque Google renforce l'indexation et le classement des signaux pour les pages qui ont tant une version mobile que bureau, les pages qui sont uniquement mobile auront moins de signaux et peuvent ne pas se classer aussi bien.

Temps de chargement de la page

Une étude de cas a étudié l'impact d’une seconde de latence dans le chargement des pages sur les smartphones. L'étude a révélé une diminution de 9,4% des pages vues, soit une augmentation de 9,3% des taux de rebond, et une baisse de 3,5% dans les conversions.

En fait, Google essaye toujours d’envoyer les internautes vers des pages qui offrent la meilleure expérience. Le chargement lentes des pages empêchent cela. Alors les pages lentes peuvent ne pas classer aussi bien.

Google recommande que l’affichage de la page se fasse en moins d'une seconde (le temps moyen de chargement sur les appareils mobiles actuellement est de 7 secondes).

Les redirections

Il faut 0,6 secondes pour qu’un dispositif mobile puisse obtenir une connexion pour une requête de page. Cela signifie que chaque redirection ajoute un minimum de 0,6 secondes pour le temps de chargement.

Parfois, les redirections sont inévitables, mais assurez-vous que vous redirigez directement vers la cible, et d'éliminer les redirection en chaînes ou en boucles.

Contenu supporté

Assurez-vous que la page mobile sert uniquement un contenu supporté par les périphériques mobiles. Si vous servez une page qui contienne uniquement du contenu que l'utilisateur ne peut pas voir (ou des vidéos que l'utilisateur ne peut visualiser), Google risque de dévaloriser la page et la pénaliser.

Pour récapituler

  • Vous pouvez servir les utilisateurs mobiles et de bureau avec la même URL (responsive design ou la diffusion dynamique) ou des URL différentes (pages mobiles spécifiques)
  • Utilisez le Vary: User Agent en-tête HTTP pour les pages qui servent du contenu dynamique basée sur l'appareil ou qui redirigent vers des URLs spécifiques à l'appareil
  • Utilisez l'attribut canonique (vers la version de bureau)
  • Lorsque vous utilisez des URL distinctes:
    • rediriger les utilisateurs mobiles et de bureau vers la page appropriée
    • ne pas rediriger les utilisateurs si vous n'avez pas une page équivalente
    • rediriger les utilisateurs de la tablette vers la version de bureau
    • utiliser une valeur canonique de l'URL bureau
    • utiliser les médias alternatifs rel sur la version de bureau pour spécifier la version mobile
    • assurez-vous que la page se charge rapidement
    • réduire les redirections inutiles
    • ne forcer pas l’utilisateur à installer votre application pour avoir accès au contenu.


comments powered by Disqus

Sortie officiel de Django CMS 3.4

Sortie officiel de Django CMS 3.4

« Django CMS 3.4 » est enfin sorti, et c’est la première version gratuite et open source CMS accompagné du « Long Term Support » (LTS). Au cours de l’examen du Django CMS que j'ai publié il y a quelques mois, je remarquai que : « Il n'y a aucun doute à ce sujet, Django CMS est une excellente plate … Continuer

Publié le 5 octobre, 2016

0 Commentaires
Pourquoi ne pas se fier à Alexa

Pourquoi ne pas se fier à Alexa

Un de mes plus grandes bêtes noires dans le monde du marketing est le commerçant inexpérimenté qui utilise des outils périmés pour l'information d'un site web. Plutôt que de demander des captures d'écran ou des rapports d'analyse appropriés, directement à partir de la source, ils comptent sur des si … Continuer

Publié le 20 août, 2016

0 Commentaires
Mise à jour de MyWebsite 1and1

Mise à jour de MyWebsite 1and1

En réponse à l'intérêt croissant sur l'expérience des clients, 1&1 propose un vaste éventail de solutions d’hébergement Web pour les utilisateurs privés ainsi que des produits haut de gamme pour les petites et moyennes entreprises. Avec le temps, 1and1 s’est amélioré et est bien placée pour fournir … Continuer

Publié le 6 avril, 2016

0 Commentaires
Avis sur Worldremit

Avis sur Worldremit

Son Histoire WorldRemit est une startup britannique, crée en 2010, qui a pour but de permettre à ses utilisateurs d’envoyer de l’argent à leurs proches depuis 50 pays vers 125 destinations. Son fondateur Ismail Ahmed a lancé son service web et mobile en France, en 2010, afin de « chambouler l’indus … Continuer

Publié le 5 février, 2016

0 Commentaires
Ce qui est nouveaux dans PHP-7 partie 2

Ce qui est nouveaux dans PHP-7 partie 2

Comme vous le savez probablement déjà, PHP 7 est un fait, et il sortira cette année ! Ce qui fait que c’est le bon moment pour passer en revue les nouveautés et améliorations. Dans la première partie de cette série, nous nous sommes intéressés à certaines des plus importantes réparations d’incohére … Continuer

Publié le 7 juillet, 2015

1 Commentaires



Les avis des clients

Avis des utilisateurs


Faites entendre votre voix. Passez en revue votre fournisseur d'hébergement Web - bon ou mauvais.


Je fais affaire avec Rapidenet.ca depuis déjà presque 10 ans. Au delà du rapport qualité/prix attractif, le service à la clientèle est tout simplement exceptionnel. Il s'auront répondre rapidement et efficacement aux questions et aux demandes que vous leur adresserai. C'est pourquoi je considère Rap …

David Guillemette à propos Rapidenet

Montrer une autre revue
Lire les avis Rapidenet



Plans d'hébergement




Les plans d'hébergement de 59 sociétés d'hébergement partout dans le monde


Meilleur hébergeurs web

# hébergeur web prix action

1

Ikoula

1.95 EURO

Ajouter un Avis
Visiter

2

Siteground

6.95 USD

Ajouter un Avis
Visiter

3

Ex2hosting

3.99 EURO

Ajouter un Avis
Visiter

4

Inmotion

5.95 USD

Ajouter un Avis
Visiter

5

Webhostinghub

4.95 USD

Ajouter un Avis
Visiter

6

Bluehost

6.95 USD

Ajouter un Avis
Visiter






Hébergeurs par avis de clients

Ex2hosting
78 avis des clients
Nuxit France
70 avis des clients
Hostpapa France
67 avis des clients
1and1 France
62 avis des clients
Rapidenet
50 avis des clients
Ajouter un avis Tous les profils


Hébergeurs par fidélité de clients

Ex2hosting
73 / 78 recommandé
Nuxit France
68 / 70 recommandé
Rapidenet
49 / 50 recommandé
Infomaniak France
48 / 48 recommandé
Hostpapa France
39 / 67 recommandé
Évaluer hébergeur Tous les profils


Question de la Semaine


Le plus important critère de votre hébergeur



Contacter l'éditeur

Posez votre question